ThinkstockPhotos-160756458
mars 23, 2016

Arylex – « Nous développons une innovation véritable »

Alors que des produits à base d’Arylex commencent à être brevetés nous faisons un point sur son développement avec le Responsable du Projet Global, François Lucas. Il y a une dizaine d’années, Arylex est un ingrédient actif révolutionnaire qui, d’après François, « illustre parfaitement notre réputation pour l’innovation ».

Il décrit d’abord le processus de Recherche et Développement. « Lorsque nous commençons un projet il est crucial de définir les cibles principales pour le « Groupe de Découverte ».  Développer un nouvel ingrédient actif nous prend entre 8 et 10 ans et introduire une nouvelle formule sur le marché nécessite entre 4 et 5 ans. Comme vous pouvez l’imaginer, chaque projet implique de nombreuses personnes et ressources ce qui signifie que notre phase de recherche doit être efficace et précise ».

François nous explique qu’Arylex est né de l’esprit d’innovation qui règne chez DAS qui permet une implication sur le long terme pour créer des solutions de haute efficacité pour les agriculteurs. « Nous sommes une entreprise engagée envers « l’innovation véritable ». Il poursuit: « nous l’avons démontré auparavant, particulièrement sur le marché des herbicides pour céréales ». En 1985 nous avons lancé Fluroxypyr et Isoxaben, et il y a 15 ans nous avons lancé le premier triazolopyrimidines Florasulam sur le marché, suivi par le pyroxsulam et le penoxsulam ». En tant que premier né d’une nouvelle classe dans la catégorie du Groupe 0, Arylex représente la nouvelle génération d’un mode d’action unique ».

unnamed

Francois Lucas, Arylex Global Project Leader

Au sujet de son impact à venir, François précise les principales différences entre Arylex et ses concurrents. « Il y a beaucoup de nouveaux produits qui arrivent sur le marché, mais la majorité sont fabriqués à partir d’ingrédients actifs déjà connus et même s’ils offrent une nouveauté, ce sont plus des évolutions que des révolutions. Être totalement nouveau signifie qu’Arylex offre de nombreux avantages importants ».

« En premier lieu, Arylex a passé très rapidement les nouvelles normes plus strictes. La sécurité pour l’utilisateur et le consommateur est incontournable dans notre secteur et sa sécurité remarquable est illustrée par son taux d’utilisation très faible et sa dégradation rapide dans le sol et les tissus de la plante ».

François poursuit en insistant sur les 3 caractéristiques qui selon lui font qu’Arylex représente la nouvelle génération de régulation des herbes à feuilles larges. « Comme Arylex est complètement nouveau, il offre des performances supérieures en termes d’efficacité, de flexibilité et de gestion de la résistance ». Cela fixe de nouveaux niveaux d’efficacité contre les principales herbes en plus de démontrer une flexibilité exceptionnelle. Il fonctionne dans des conditions climatiques très différentes et sur un large éventail de températures. Et la gestion de la résistance étant un sujet important en Europe, Arylex offre aux producteurs un outil révolutionnaire permettant de traiter et d’aider à empêcher les herbes à feuille large persistantes’.

François voit un avenir en rose pour Arylex. « Nous avons déjà vu deux de nos produits Arylex être brevetés au Danemark (Pixxaroet Zypar) et nous anticipons le brevetage de nouveaux produits à base d’Arylex dans d’autres pays européens dans les mois à venir ».

Le mois prochain, François nous parlera de la perspective européenne d’Arylex, en soulignant sa flexibilité concernant les différents climats, les herbes persistantes et les périodes de pulvérisation.

BULLETIN

Inscrivez-vous ici pour recevoir les dernières infos et options directement dans votre boite à lettres.